Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

26 février 2018

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

NAV Canada menace de se retirer du service de nuit à l’aéroport

Alors que 40 M$ seront investis pour agrandir l’aérogare de Rouyn-Noranda, NAV Canada, qui opère la station d’information de piste à l’aéroport régional, envisage de se fermer son service de nuit, qui permet aux avions d’atterrir la nuit. 

NAV Canada est une société privée qui possède et exploite le système de navigation aérienne civile du Canada.

La station d’observation de piste à l’aéroport de Rouyn-Noranda offre des services 24 heures par jour, 365 jours par année. Elle permet d’informer les avions, qui atterrissent, sur l’état des sols. NAV Canada a mené une consultation l’an dernier à ce sujet.

Demande à Marc Garneau

La Ville de Rouyn-Noranda a plaidé pour que les services soient maintenus en raison des risques liés à la sécurité lors des atterrissages de nuit. Malgré cela, NAV Canada recommande la fermeture des services de nuit à l’aéroport régional de Rouyn-Noranda. «On demande à l’honorable Marc Garneau, ministre des Transports du Canada de faire une demande à NAV Canada pour qu’ils ne cessent pas leurs services de nuit et les conserver tels qu’ils sont actuellement», a indiqué Huguette Lemay, directrice générale, lors de la séance régulière du conseil du 26 février. Une résolution a été adoptée en ce sens.

Le nombre de vols de nuit se multiplie à Rouyn-Noranda. Des vols d’Air Transat atterrissent même à 4h le matin.

«Avec l’investissement à l’aéroport, on trouve que c’est insensé de réduire les services. Il n’est pas exclu que d’autres villes votent une résolution semblable. Il faut comprendre que l’on assure le service pour Val-d’Or, Roberval et St-Hubert. On est un service pivot pour certains aéroports. On assure la sécurité pour eux entre 22h et 6h du matin. La rupture de services occasionnerait beaucoup d’irritants et on est inquiet pour les vols qui arrivent la nuit», a expliqué Diane Dallaire, mairesse de Rouyn-Noranda.

Le 14 mars dernier, le vol TS209 d’Air Transat avait été détourné sur Rouyn-Noranda en raison d’une forte tempête qui frappait Montréal. Rouyn-Noranda est situé dans un important couloir aérien et peut agir alors en tant qu’aéroport de dégagement lorsque les conditions l’exigent.

À ce sujet

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média