Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

13 avril 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

La population demeure stable en Abitibi-Témiscamingue

Famille enfants démographie

©Archives - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les plus fortes proportions de personnes âgées de 0-19 ans se retrouvent dans les MRC Vallée de- l’Or (22,2 %) et Abitibi (22 %)

DÉMOGRAPHIE. Avec tout juste 226 résidents de plus qu’en 2016, la population de l’Abitibi-Témiscamingue est demeurée relativement stable avec 147 508 habitants en date du 1er juillet 2018. Il s’agit d’une augmentation moyenne de 0,8 pour mille annuellement.

C’est peu relativement à la hausse de 9,9 par tranche de 1000 pour l’ensemble du Québec (8 390 499), mais il s’agit quand même de l’une des 14 régions à avoir connu une augmentation pour la période visée dans le plus récent Coup d’œil sociodémographique de l’Institut de la statistique du Québec. Les données de 2018 sont provisoires.

De 2011 à 2016, l’effectif régional avait connu une croissance similaire (0,7 pour mille). La progression fut trois fois plus grande (2,5 pour mille) entre 2006 et 2011. Au 1er juillet 2018, l’Abitibi-Témiscamingue représentait 1,8 % de la population québécoise, comparativement à 1,9 % en 2006.

La région voit aussi sa population vieillir, alors que les 65 ans et plus représentaient 12,8 % de ses habitants en 2006 contre 18,6 % en 2018. Les 0-19 ans sont passés de 24,8 à 21,7 % durant la même période. L’âge moyen a grimpé de 39,1 à 42,3 ans. Au Québec, les 0-19 ans représentent 20,8 % de la population, contre 18,8 % pour les 65 ans et plus. La moyenne d’âge est aussi de 42,3 ans.

Deux MRC en croissance

Deux des cinq MRC de la région ont connu une croissance de leurs effectifs. Ceux de Rouyn-Noranda ont augmenté de 4 pour mille pour atteindre 42 889 habitants. Ceux d’Abitibi ont quant à eux crû de 2,2 pour mille pour se chiffrer à 24 818 personnes.

La population est demeurée stable en Abitibi-Ouest (0,2 pour mille, 20 589 habitants) et dans la Vallée-de-l’Or (-0,7 pour mille, 43 366 habitants). Dans le premier cas, il s’agit d’un revirement après avoir encaissé une baisse moyenne de 5,2 pour mille entre 2011 et 2016. En revanche, la MRC Témiscamingue poursuit son déclin démographique avec une chute de 3,3 pour mille de sa population pour atteindre 15 846 habitants. Elle en comptait 17 078 en 2006.

Les plus fortes proportions de personnes âgées de 0-19 ans se retrouvent dans les MRC Vallée-de-l’Or (22,2 %) et Abitibi (22 %), alors que les MRC les plus vieillissantes sont celles d’Abitibi-Ouest et du Témiscamingue, où 21,4 % de la population est âgée de 65 ans et plus. À titre comparatif, cette tranche d’âge compte pour 17,1 % des effectifs dans la Vallée-de-l’Or, où elle est la moins représentée dans la région.

 

Le Nord-du-Québec en croissance

Du côté du Nord-du-Québec, la croissance moyenne annuelle est de près de 1 %, à 9,3 pour mille, entre 2016 et 2018, pour atteindre 45 558 habitants. La population avait crû de 7,8 pour mille de 2011 à 2016.

La population augmente surtout dans l’Administration régionale Kativik (16 pour mille) et Eyou Istchee (9,6 pour mille), alors qu’elle a baissé de 3,9 pour mille dans la Jamésie (qui comprend Matagami et Lebel-sur-Quévillon) pour atteindre 13 927 habitants. Elle y était de 14 944 habitants en 2006.

La population est particulièrement jeune sur ce vaste territoire nordique. Les moins de 20 ans représentant 34,2 % des effectifs, alors que les 65 ans et plus ne comptent que pour 8,2 % des résidents. Bien qu’il demeure bas, l’âge moyen a tout de même augmenté pour passer de 30,2 ans en 2016 à 32,6 ans en 2018. Le Nord-du-Québec compte pour 0,5 % de la population totale du Québec.

Démographie Abitibi stats

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média