Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

03 juin 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Redoublez de prudence durant la saison des ours

Ours noir

©Photo : archives L'Avantage

Les ours sont sortis d’hibernation et ils ont commencé à arpenter la forêt en quête de nourriture. Il y a des règles à respecter pour éviter les incidents malheureux, en particulier pour les randonneurs et les résidents en bordure de forêt. 

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs rappelle qu’il faut éviter de nourrir les ours, intentionnellement ou non. Les mangeoires pour oiseaux ou la nourriture des animaux domestiques peux attirer les ours. Il est conseillé d’entreposer la nourriture et les ordures dans des endroits hors de leur portée. Il est aussi recommandé de nettoyer l’équipement ou le matériel extérieur, comme les barbecues, les bacs à ordures et autres, pour éliminer les odeurs qui pourraient les attirer.

Quoi faire en cas de rencontre

Si l’on rencontre un ours, il ne faut pas s’en approcher. Encore moins un petit: sa mère devrait être à proximité. Il ne faut pas crier, ni faire de mouvement brusque. Mieux vaut parler doucement et se retirer lentement. Si l’ours se dresse sur ses pattes de derrière, ce n’est pas nécessairement une menace. Il cherche probablement à mieux identifier une odeur ou une source de bruit. Si l’ours avance toujours, il faut lui faire face et se montrer imposant en levant les bras, parler fort et tenter de l’impressionner avec un bâton, en tapant sur un arbre ou le sol. Il faut surtout éviter de faire le mort ou de grimper à un arbre. Et en cas d’attaque, il faut utiliser tout ce qui est à portée de main pour se défendre.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média