Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

16 août 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Le milieu des affaires perd un de ses bâtisseurs

Jean-Louis Dulac a été président de M&M Nord Ouest et Uni-Sélect

Jean-Louis Dulac

©gracieuseté

Jean-Louis Dulac

HOMMAGE. La communauté d’affaires amossoise et du Québec a perdu l’un de ses bâtisseurs. Jean-Louis Dulac s’est éteint le 12 août à l’âge de 84 ans.

Jean-Louis Dulac est surtout connu dans la région pour son rôle dans le succès de M&M Nord Ouest avec son frère Michel. Il a rejoint l’entreprise détenue par son père, Joseph-Philorum Dulac, après ses études en administration à l’Université Laval.

«Il m’a déjà raconté qu’il était revenu aider son père pour un an… il a fini par s’ancrer», raconte son neveu François Dulac, vice-président des ventes et du marketing depuis 2000 chez M&M Nord Ouest.

Un gars de développement

Successivement directeur des achats, directeurs des ventes puis vice-président, Jean-Louis Dulac a pris la présidence en 1973, au décès de son père. Il a occupé le poste jusqu’à ce qu’il cède les rênes à son fils Jean, en 2002. Son autre fils Daniel est quant à lui propriétaire de deux magasins Auto Parts Plus à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Dulac M&M Nord Ouest

©gracieuseté

Dans l'ordre: Jean, Jean-Louis, Michel et François Dulac, devant M&M Nord-Ouest.

«J’ai travaillé 40 ans avec lui. Nous avions deux caractères différents. Moi, je m’intéressais surtout aux ventes, aux relations avec les clients, et lui, à l’administration et à la gestion. C’était un gars de développement. Et il voulait que ce soit performant. On se complétait bien. », souligne son frère Michel.

«C’était un homme qui pouvait être dur en affaires, mais qui avait aussi un grand cœur. Ses enfants et ses cinq petits enfants ont été sa priorité dans les dernières années», renchérit François Dulac. Sa bonté a d’ailleurs été souligné à maintes reprises dans les nombreux témoignages de sympathie exprimés sur les réseaux sociaux.

Dulac Uni-Sélect

©gracieuseté

Jean-Louis Dulac avec les autres membres fondateurs d'Uni-Sélect en 1968.

De la vision

Jean-Louis Dulac a aussi mis ses grandes qualités de gestionnaire au profit d’Uni-Sélect, qu’il a contribué à fonder avec d’autres grossistes indépendants de pièces automobiles en 1968. Il a largement contribué à l’expansion de l’entreprise durant sa présidence du conseil d’administration, de 1988 à 2012. L’entreprise s’est alors développée au Canada et aux États-Unis pour atteindre un chiffre d’affaires de 1,8 milliard $ US à son départ.

«Il a joué un rôle clé. Ça prenait un homme de vision pour réaliser tous ces développements. Il a toujours su s’entourer de gens très compétents. Quand il posait une question, il ne se satisfaisait jamais de la première réponse. Il approfondissait le sujet. Et il possédait une très belle capacité d’analyse», affirme Richard Roy, ancien PDG et maintenant administrateur d’Uni-Sélect.

Jean-Louis Dulac a aussi siégé sur d’autres conseils d’administration, dont celui d’Hydro-Québec pendant six mandats consécutifs dans les années 1980, de même que ceux de la Société de développement et de la Société de l’énergie de la Baie James ainsi que de Gestion Montemurro.

Dans sa communauté

Un résidant de Trécesson, Jean-Louis Dulac avait aussi à cœur le développement économique et social de sa communauté. Il s’est notamment impliqué au Conseil économique d’Amos, à la Fondation de l’UQAT, au Comité d’aide au développement des collectivités (devenu SADC) et au Conseil régional de développement. Il a été un membre actif du club Richelieu d’Amos pendant plusieurs années.

«C’était un homme d’affaires influent et important, qui a été très actif dans sa communauté. Je garde le souvenir d’un fort leader positif», confie Claude Balleux, président de la Chambre de commerce et d’industrie du Centre-Abitibi.

Jean-Louis Dulac laisse dans le deuil son épouse Denise, ses enfants Daniel et Jean, ses petits-enfants, les autres membres de sa famille ainsi que de nombreux amis. Il sera exposé aux Maisons funéraires Blais d’Amos le vendredi 16 août de 19h à 22h et le samedi dès 10h. Ses funérailles seront célébrées à 13h à la cathédrale d’Amos.

M&M Nord Ouest

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média