Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

27 septembre 2019

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Quatre ans de cavale, six ans de prison

Érick Tanguay s’entend avec la Couronne et plaide coupable

Érick Tanguay

©Photo - Gracieuseté/Sûreté du Québec

Érick Tanguay

Érick Tanguay, de Rivière-Héva, va passer les six prochaines années en prison pour ses crimes.

Défendu par Me Mathieu Corbo, l’individu de 36 ans a réglé ses dossiers, le 26 septembre au palais de justice de Val-d’Or, en plaidant coupable à des accusations de trafic de stupéfiants et de complot pour en faire le trafic dans le cadre d’une entente avec la Couronne, représentée par Me Andrée-Anne Gagnon. Tanguay a du même coup renoncé à son enquête sur remise en liberté, qui était prévue ce jour-là, et à un éventuel procès.

Le juge Jacques Ladouceur, de la Cour du Québec, a entériné la suggestion commune présentée au tribunal par les deux parties, pour ainsi condamner Tanguay à une peine de six ans dans un pénitencier fédéral. Compte tenu de la détention préventive, il lui reste environ 5 ans et 10 mois de prison à purger. «Cette peine envoie un message clair en termes de dénonciation et de dissuasion», a mentionné Me Gagnon.

Soupçonné d’avoir été la tête dirigeante d’un réseau de trafiquants de drogue démantelé en 2015, Érick Tanguay était en cavale depuis quatre ans quand il a été arrêté en République dominicaine par la Sûreté du Québec le 13 août dernier, avant d’être rapatrié au Canada le lendemain. Disparu dans la nature, il avait été retracé grâce à la collaboration d’Interpol, de la GRC, de l’ambassade du Canada en République dominicaine et des autorités de ce pays.

Vaste opération policière

Rappelons qu’une vaste opération policière effectuée en juin 2015 à Val-d’Or, Malartic, Rivière-Héva et Barraute avait mené à la saisie d’environ 1,5 kilo de cocaïne, plus de 500 comprimés de méthamphétamine, une importante somme d’argent, trois armes à feu avec munitions, deux armes prohibées et dix véhicules.

Six individus s’étaient fait arrêter au cours de cette opération, alors qu’Érick Tanguay avait réussi à échapper aux policiers et était recherché depuis ce jour. Ses complices Jessy Desbiens, Sylvain Laître, Conrad Poulin, Gilles Laroche, Raphaël Rioux-Ouellet et Pascal Fiset ont pour leur part été condamnés à des peines de prison variant de deux à six ans.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média