Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

01 octobre 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Lessard-Therrien rabroue Legault

Une députée en milieu rural pour le transport collectif

Émilise Lessard-Therrien Députée Rouyn-Noranda-Témiscamingue

©Photo capture d’écran – Séances de l’Assemblée nationale

Émilise Lessard-Therrien n’a pas mâché ses mots en répondant au premier ministre François Legault à propos de la réalité des régions et du transport collectif.

La députée Émilise Lessard-Therrien a servi une leçon au premier ministre François Legault, le 26 septembre à l’Assemblée nationale, après qu’il eut affirmé, la veille, que les députés de Québec solidaire ne semblaient pas comprendre la réalité des régions.

«On a l’impression d’être au 19e siècle» - Émilise Lessard-Therrien

«J’habite pas à Montréal, j’habite même pas à Rouyn-Noranda, j’habite sur le chemin du premier rang à Duhamel-Ouest! Dans ma MRC, c’est un habitant par kilomètre carré!», a-t-elle lancé, en ajoutant qu’elle n’avait pas de leçon à recevoir sur la ruralité par la CAQ. 

Trois jours pour un rendez-vous médical 

Mme Lessard-Therrien a enchaîné en déclarant que les citoyens ne désiraient pas juste plus de routes et d’autoroutes au Québec, mais aussi des alternatives à la voiture comme le transport collectif. 

«On y a droit comme tous les Québécois. Nos aînés au Témiscamingue, qui ont des rendez-vous médicaux à Rouyn, doivent prendre l’autobus la veille à 6h le soir, aller à leur rendez-vous le lendemain et attendre le surlendemain pour revenir chez eux. C’est trois jours de voyage pour un rendez-vous médical. On a l’impression d’être au 19e siècle», a-t-elle dénoncé. 

La députée a poursuivi en questionnant le gouvernement à propos de son plan pour le transport collectif en région. Elle a critiqué la volonté du gouvernement, qui sous-financerait le transport collectif. «Savez-vous combien d’argent est dédié au transport interurbain? C’est 0,67 % du budget de transport collectif. C’est ça, avoir de la volonté, M. le Président?», a-t-elle questionné. 

Elle a expliqué que le transport collectif desservait les jeunes, les aînés ou les immigrants sans permis de conduire, que le transport collectif, ce n’était pas seulement des tramways ou des métros, mais aussi des autobus et des systèmes d’autopartage. 

Vous pouvez voir l'intervention du 26 septembre de la députée à 37 minutes 15 secondes ici. 

Commentaires

1 octobre 2019

yvan belanger

Imagine si tu te casse un bras ben ces a Amos que tu dois allé une ride de 500 KM allé retour

1 octobre 2019

Raynald Rail

On vous a élue pour que tu apporte des solutions aux problèmes régionaux . Pas pour rabrouer le premier ministre. Voyons donc

2 octobre 2019

Helen Fokoras

Ma fille demeure au Témiscamingue Ville-Marie. Elle est handicapée et ne peut pas conduire. Elle a des rendez-vous chez le spécialiste ophtalmologiste à Amos et parfois Rouyn-Noranda ainsi qu’a Val-d’Or. Il y a aucun transport pour elle. L’autobus impossible (comme mentionné ci-haut) et oubliez taxis et elle n’a et n’aurai jamais de voiture personnelle impossible car aveugle ...Nous aimerions avoir de l’aide financière et surtout la possibilité d’un transport gratuit pour elle lors des rendez-vous!!! Est-ce impossible? Helen mère

4 octobre 2019

Jocelyne Pronovost

Il n'y a pas qu'au Témiscamingue qu'il y a un problème. Je suis une ancienne citoyenne de La Sarre qui vit à Québec depuis quelques années. Ma famille habite toujours en Abitibi et principalement ma mère qui habite à La Sarre, lorsque je rends visite à ma mère au moins deux fois par année, je prends l’autobus car je ne veux pas conduire seule pendant plus de 10 heures et encore moins traverser le parc La Vérendrye seule. Lors de mon dernier séjour en août dernier j’ai appris à mon retour qu’il n’y aurait plus de transport offert par les Autobus Maheux entre Rouyn et La Sarre, quelle ne fût pas ma surprise d’apprendre cela. Ma question est qu’est-ce que je vais faire en décembre prochain lorsque j’irai rendre visite à ma mère pour la période des fêtes? Je fais le trajet Rouyn – La Sarre à pied avec ma valise??? Je prends un taxi? Ça va me coûter combien? Je trouve impensable que ce service ne soit plus offert supposément parce que ce n’est plus rentable….. peut-être mais n’y a-t-il pas possibilité de mettre un autobus plus petit? Que feront les gens qui n’ont pas de véhicule pour se rendre à Rouyn ou en revenir???On les obligent bien malgré eux à rester cloîtré dans leur municipalité? On est en 2019 et je me rends compte que nous sommes en régression… que nous nous dirigeons vers un retour au début de la colonisation de l’Abitibi ou tout était à développer . Je ne peux pas le croire!!! … que se passera- t-il par la suite ??? qu’allons-nous perdre encore?? En espérant que ce message apportera un peu de réflexion à ce qui nous arrive!!!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média