Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

10 octobre 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Un troisième trimestre record pour Kirkland Lake Gold

Hausse de production à la mine Macassa

AB-KLG_3trimestre

©Photo Kirkland Lake Gold

La production d’or a de nouveau augmenté au cours du troisième trimestre à la mine Macassa de Kirkland Lake Gold.

Kirkland Lake Gold a connu un record de production d’or lors de son troisième trimestre. La production de la mine Macassa, à Kirkland Lake, explique en bonne partie ce résultat. 

Au cours de la période s’échelonnant du 1er juillet au 30 septembre 2019, Macassa a produit un total de 62 945 onces d’or à partir de 85 834 tonnes de minerai affichant une teneur moyenne de 23,3 grammes d’or par tonne de minerai (g/T Au), une des plus élevées au monde pour une mine d’or souterraine. 

Cela représente une hausse de 28 % de la production par rapport au deuxième trimestre de 2019 et de 13 % comparativement au troisième trimestre de 2018. 

Depuis le début de l’année 2019, Macassa a produit 184 918 onces d’or, soit une augmentation de 9 % par rapport à 2018. La mine de Kirkland Lake serait d’ailleurs en très bonne position pour atteindre son objectif annuel, lequel a été fixé entre 240 000 et 250 000 onces d’or. 

«Le nombre de tonnes traitées au complexe Macassa a augmenté substantiellement au cours du troisième trimestre. Nous continuons également d’atteindre de hautes teneurs en or dans les niveaux 5600, 5700 et 5800 à la Mine Sud», a indiqué le PDG de Kirkland Lake Gold, Tony Makuch, par voie de communiqué. 

Complexe Holt 

Du côté du complexe Holt, qui réunit les mines Holt, Taylor et Holloway de Matheson, le troisième trimestre a été moins productif que ce qui avait été anticipé, alors que 214 542 tonnes de minerai ont été traitées au cours de cette période. De ce minerai, 27 128 onces d’or ont été produites avec une teneur moyenne de 4,2 g/T Au. Selon les données répertoriées par Kirkland Lake Gold, il s’agit d’une diminution de près de 20 % comparativement au troisième trimestre de 2018. 

Cette situation s’expliquerait par une baisse de la production dans les deux mines. À Holt, la quantité de minerai traité a diminué, tout comme celle de la teneur moyenne en or. Du côté de Taylor, même si la teneur en or a augmenté, celle-ci n’a pas pu compenser la réduction de la quantité de minerai traité. 

Pour ce qui est de la mine Holloway, la production au troisième trimestre a augmenté, passant de 1560 onces d’or au trimestre précédent à 3792 onces. 

Au cours des neuf premiers mois de 2019, le complexe Holt a produit 82 483 onces d’or. Sa cible annuelle se situe entre 140 000 et 150 000 onces d’or. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média