Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

21 octobre 2019

Collaboration spéciale - contact@lexismedia.ca

Main insensible : d'où ça vient

Publireportage

arthrite

©Gracieuseté

Une main insensible est victime d’une paresthésie. Elle est incapable de sentir le toucher. Qui n’a pas ressenti un jour une sensation de fourmillement dans la main et le bras la nuit ou au réveil et qui disparaît au changement de position ? Sans gravité, ce désagrément provient d’un nerf comprimé par une mauvaise posture dans le lit. Mais si l’engourdissement dure longtemps, il peut être le signe d’une pathologie. Explications.

Les causes de l’engourdissement

La notion d’engourdissement n’est pas perçue de la même manière par tous les patients. Au sens strictement médical du terme, l’engourdissement a pourtant des causes précises : *

  • une mauvaise alimentation du sang dans les nerfs capable de provoquer une artérite,
  • la lésion d’une partie d’un nerf à la suite d’une blessure,
  • la compression d’un nerf,
  • une infection (la maladie de Lyme par exemple),
  • le diabète,
  • une inflammation (la sclérose en plaques, le syndrome de Guillain-Barré),
  • une carence en vitamine B12.

Les pathologies associées à l’engourdissement

  • Le syndrome du canal carpien est causé par des mouvements répétitifs, des outils à vibration ou encore une position du poignet contrainte (chez les musiciens ou les golfeurs par exemple). Résultat, le nerf médian est comprimé à la suite de son inflammation. Il provoque alors des douleurs nocturnes, un engourdissement, une sensation de fourmillement et une perte de la force musculaire. Les douleurs surviennent surtout la nuit dans la mesure où on dort le plus souvent les poignets fermés. Il est recommandé dès lors de suivre rapidement un traitement pour le tunnel carpien. Au stade 1, le port d’une attelle la nuit, le repos et des exercices d’assouplissement dans la journée peuvent suffire.
  • La maladie de Raynaud est une affection chronique de la circulation du sang. Les extrémités des doigts, des orteils, du nez et des oreilles deviennent blancs et froids durant les crises. Elles virent au bleu avant d’évoluer vers le rouge et d’apparaître gonflées. L’engourdissement est complètement bénin, il touche cependant le plus souvent les femmes minces. Il faut quand même consulter pour ne pas passer à côté d’une pathologie plus grave.

Parmi les autres maladies, citons la carence en vitamine B12 surtout chez les personnes âgées souffrant d’anémie, les troubles liés à l’alcool ou encore la spasmophilie (symptôme d’état anxieux, respiration accélérée).

Au moindre signe de paresthésie, demandez conseil à votre médecin de famille.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média