Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

19 novembre 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

La CAP-RN en lice pour un prix de la Fondation David-Suzuki

La Coalition s’oppose au projet Gazoduq

Gazoduq banderole Abitibi Rouyn-Noranda manifestation

©Ginette Larose

La CAP-RN a multiplié les initiatives pour démontrer son opposition au projet Gazoduq, ce qui lui a valu la reconnaissance de la Fondation David Suzuki et sa nomination au prix Demain le Québec.

La Coalition anti-pipeline de Rouyn-Noranda (CAP-RN) fait partie des dix finalistes en lice pour le prix environnemental Demain le Québec, remis par la Fondation David-Suzuki. 

Le prix est assorti d’un montant de 5000 $ offert par Desjardins et d’une visite du célèbre militant écologiste David Suzuki. La CAP-RN a multiplié les initiatives pour informer la population et démontrer son opposition: campagne de lettres aux chasseurs concernés, pétition, manifestations, dont un coup d’éclat à la frontière ontarienne, présence assidue aux assemblées du conseil municipal de Rouyn-Noranda, affichage sur le terrain des opposants, etc. 

Reconnaissance 

Pour François Gagné, co-porte-parole de la CAP-RN, il s’agit d’une belle reconnaissance. «C’est un honneur! David Suzuki, c’est quelqu’un de très crédible, a-t-il lancé en enchaînant avec un message pour le gouvernement: Ils voient les retombées à court terme, mais c’est un projet qui s’étale sur un minimum de 50 ans. Les experts sont clairs: il faut agir pour contrer l’augmentation de la température.» 

De son côté, le conseil municipal de Rouyn-Noranda est divisé sur le sujet. L’offre de 3,5 M$ de redevances annuelles offerte par Gazoduq pèse dans la balance. La CAP-RN n’entend pas lâcher le morceau et continuera de talonner la Ville pour sensibiliser les conseillers aux enjeux climatiques. 

Plus d’actualité que jamais 

«Le Prix Demain le Québec n’a jamais été autant d’actualité. Les mobilisations citoyennes qui ont vu le jour récemment sur notre territoire sont sans précédent et nous démontrent non seulement que les Québécois sont à l’avant-garde du mouvement mondial pour une transition écologique, mais qu’ils sont surtout prêts à tout pour préserver le futur de notre planète et celui de nos enfants», a déclaré Karel Mayrand, directeur pour le Québec de la Fondation David-Suzuki. 

Le prix Demain le Québec en est à sa 6e édition. Le public sera appelé à voter pour déterminer lequel des finalistes le remportera. La période de vote s’étalera du 2 au 11 décembre au https://fr.davidsuzuki.org/prix-demain. Le lauréat sera dévoilé le 12 décembre. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média