Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

27 novembre 2019

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Des Praz, de la ferme à l’assiette

Produits régionaux

Ferme boucherie Des Praz

©Photo Le Citoyen - Thierry de Noncourt

Sylvain Fleurant et Christel Groux ont à cœur d’offrir des produits régionaux de qualité supérieure.

À l’heure où l’on insiste sur l’importance de l’agriculture de proximité, de raccourcir les circuits d’approvisionnement et de réduire l’empreinte écologique, la Boucherie Des Praz d’Évain prouve qu’il est possible de produire une viande 100 % régionale à partir de produits 100 % régionaux.

Les propriétaires, Sylvain Fleurant et Christel Groux, produisent du bœuf sur leur ferme de Rémigny, au Témiscamingue, puis ils le transforment à leur abattoir/boucherie situé à Évain. 

Il existe trois types d’abattoirs au Québec: fédéral, provincial et de proximité. Les produits issus d’un abattoir de proximité ne peuvent être revendus en magasin ou au restaurant, mais ils peuvent être distribués par le producteur, comme c’est le cas ici. «Avant, il fallait se rendre à l’abattoir à Drummondville et revenir. Si on voulait s’assurer de la traçabilité, ça coûtait cher», a confié M. Fleurant. 

S’il voulait être certain de repartir avec ses bêtes, il devait en effet faire arrêter complètement la ligne de production. Cela avait pour effet de multiplier les coûts, en plus de créer de l’inconfort aux animaux et de produire beaucoup de gaz à effet de serre à cause du transport. 

Du producteur au consommateur 

En 2017, le couple a appris que la boucherie de Donald Gélinas était à vendre. Sylvain Fleurant et Christel Groux ont donc saisi l’occasion. Il s’agissait d’une façon pratique d’écouler leurs produits dans la région. Les consommateurs bénéficient ainsi d’une traçabilité et d’une qualité de produits supérieure. 

Les entrepreneurs ont su également s’associer à d’autres producteurs de l’Abitibi-Témiscamingue et des régions environnantes. Ils écoulent donc du porc produit au Témiscamingue ontarien, mais ce sont eux qui en font l’abattage et la boucherie. «Pour moi, ce n’est pas plus loin d’aller à New Liskeard qu’à Ville-Marie. Ce sont des produits de proximité», a précisé M. Fleurant. 

Ils offrent aussi du poulet de la Ferme La Rose des vents de Mont-Laurier, en plus d’une foule d’autres produits, plus de 70 régionaux, à partir de leurs boutiques du centre-ville de Rouyn-Noranda et d’Évain. 

100 % régional 

Les bêtes de la Ferme des Praz à Rémigny sont élevées avec du fourrage local. «Ce sont des graminées, des légumineuses et du grain de la région pour finir la croissance. On ne donne pas de maïs. C’est donc sans OGM. On leur donne de l’avoine, du blé et des pois produits en région», a expliqué le producteur. Les animaux sont également élevés sans hormones ni antibiotiques. 

Des Praz offre aussi l’abattage forfaitaire et le service de boucherie pour les producteurs ou les chasseurs, en plus d’offrir le service de préparation de saucisses à partir des viandes du client. Cette année, l’équipe de la boucherie a ainsi débité plus de 180 orignaux. 

Commentaires

27 novembre 2019

luc de carufel

vous êtes à quel endroit à Rouyn

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média