Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

29 novembre 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

George He retrouvé sans vie

Il était à 15 km de son véhicule

George He véhicule

©gracieuseté

Les équipes de recherche autour du véhicule retrouvé en forêt.

Vu pour la dernière fois le 20 novembre à Louvicourt et porté disparu le 25 novembre dans un chemin forestier entre Amos et Matagami, George He a finalement été retrouvé sans vie en fin de journée, le 28 novembre.

Le corps inanimé de l’homme de 29 ans de Brossard a été découvert vers 16h par la Sûreté du Québec en collaboration avec le service d’urgence de la Baie-James et l’Association québécoise des bénévoles en recherche et sauvetage. Sa camionnette Nissan Frontier avait été retrouvée le 25 novembre, embourbée en bordure du chemin forestier 1000, près du pont de la rivière de l’Esturgeon. «Après s’est enlisé dans un chemin secondaire, il a décidé de marcher en forêt. Il était à plus de 20 kilomètres de son véhicule quand il a été trouvé», explique la sergente Nancy Fournier, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Des équipes coordonnées par la Sûreté du Québec ont effectué des recherches avec un hélicoptère, un avion Hercules des Forces armées canadiennes et des motoneiges. Des chasseurs cris d’expérience de Waswanipi ont aussi participé aux recherches sur le terrain. Ce secteur isolé n’est pas desservie par les ondes cellulaires.

George He

©Gracieuseté - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

George He

Égaré

Infirmier à l’emploi d’une agence, George He se rendait dans la communauté crie de Nemaska pour travailler. Il devait s’arrêter pour la nuit à Matagami pour couper son trajet en deux. Selon le Conseil Cri de la santé et des services sociaux de la Baie James, il s’est accidentellement retrouvé sur la Route 1000, un chemin forestier secondaire, plutôt que sur la Route 1055 normalement utilisée pour circuler entre Lebel-sur-Quévillon et Matagami.

Dans un communiqué, le Conseil Cri de la santé et des services sociaux exprime ses condoléances à la famille de la victime et rend hommage à George He, un professionnel dévoué du milieu de la santé. Il s’engage aussi, en sa mémoire, à améliorer avec ses partenaires la sécurité des voyageurs en toute saison. Le Conseil entend revoir ses politiques pour les déplacements de ses employés et ses sous-traitants sur son territoire. Il recommandera le transport de matériel de survie, fera des pressions pour améliorer la couverture cellulaire et l’accès au 911 dans ces endroits isolés, puis recommandera que les routes secondaires soient retirées des options des appareils de navigation GPS.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média