Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

06 février 2020

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

Un nouveau Fonds pour soutenir l’environnement

Le Fonds Écoleader veut aider les entreprises à faire un virage vert

Isabelle leblanc fonds écoleader

©Photo Le Citoyen – Marc-André Gemme

Isabelle Leblanc lors du lancement officiel du Fonds Écoleader dans les bureaux de RYAM à La Sarre.

Bien qu’il ait vu le jour en 2019, le Fonds Écoleader pour la région de l’Abitibi-Témiscamingue a été officiellement lancé le 5 février dans les bureaux de RYAM à La Sarre. Ce fonds vise à encourager le virage environnemental des entreprises du Québec.

L’équipe régionale travaille déjà sur plusieurs projets, mais aucun d’entre eux n’a encore reçu de financement. «Les entreprises montrent beaucoup d’intérêt, a expliqué Isabelle Leblanc, agente du Fonds Écoleader pour l’Abitibi-Témiscamingue. Il y a un engouement dans tout ce qui touche l’environnement en ce moment, donc c’est très positif pour nous.» 

Le Fonds compte sur une enveloppe budgétaire de 18,5 M $ pour une durée de quatre ans. Des agents ont été placés dans 18 régions du Québec pour guider les entreprises à travers les démarches nécessaires pour financer leurs projets. «On peut subventionner les projets jusqu’à 50 % de leur coût total, dépendamment du type de projet», a indiqué Mme Leblanc. 

Des projets peuvent être déposés au niveau des pratiques écoresponsables ou dans l’acquisition d’une technologie propre. Dans le premier cas, la subvention peut aller jusqu’à 30 000 $ et jusqu’à 50 000 $ dans le cas du second. 

«On vise aussi les cohortes d’entreprises, a souligné Isabelle Leblanc. Plusieurs entreprises peuvent se mettre ensemble sous la coordination d’un expert. Dans ces cas-là, les subventions peuvent aller jusqu’à 100 000 $.» 

Une même entreprise pourrait déposer plusieurs projets. «C’est un projet à la fois, par contre, a précisé Mme Leblanc. Si, au départ elle voulait faire l’analyse des coûts d’énergie de son bâtiment et dans un deuxième temps réaliser un plan d’action, ça doit se faire dans deux projets distincts.»  

Le rôle de Mme Leblanc auprès des entreprises est surtout de les conseiller à travers les différentes ressources financières, incluant le Fonds Écoleader. Elle peut aider à trouver des experts qui vont répondre aux besoins précis des entreprises. C’est donc un rôle de guide et d’orienteur qu’elle joue. Pour obtenir plus d’informations, visitez le site web du Fonds Écoleader. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média