Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 février 2020

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Les Pirates de Ville-Marie: aussi grands que nature

Le lancement du film «Première conquête» a rempli le Cinéma du Rift d’émotions

Film Pirates VM

©Lucie Charest

Une centaine de spectateurs ont assisté à la première du film «Première Conquête» de Sylvain Marcotte, produit par TV-Témis.

Le film «Première conquête» a permis de revivre l’épopée fulgurante des Pirates de Ville-Marie, club Junior A de la Greater Metro Hockey League (GMHL), de leur création en 2016 jusqu’à la victoire de la Coupe Russel au printemps 2019.

«Les Rattlers de Bradford ont quitté la glace la larme à l’œil», avait conclu le commentateur et animateur radio Guy Champoux, lors de la victoire des Pirates en demi-finale 4 à 2. À la fin de la projection du film de Sylvain Marcotte, produit par TV-Témis, plusieurs membres de l’organisation des Pirates ont aussi quitté la salle de cinéma la larme à l’œil, mais pas pour les mêmes raisons.

Alain Mercier, leur coach, avait encore la gorge nouée lorsque Le Citoyen l’a interviewé. «Je les prends où ils sont et je les amène là, a-t-il confié. C’est une expérience extraordinaire dans leur vie. Revoir cet accomplissement, c’est incroyable. Ce sont des jeunes qui nous font grandir. Tout au long du film, on les voit s’amuser, avoir du plaisir, aimer jouer au hockey ensemble. C’est ce que j’ai voulu leur donner. C’est beaucoup de sacrifices: plusieurs habitent ou travaillent à l’extérieur. Ils sont toujours présents aux trois pratiques hebdomadaires. Nous, on leur donne des outils. Quand ils acceptent de travailler avec ces outils, ça donne ce résultat.»

Alain Mercier

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Alain Mercier, Darcy Brien, Hugo Blum et Cédrik Therrien étaient émus, mais comme les autres membres de l’équipe, ils n’avaient qu’un désir: garder la Coupe Russel à Ville-Marie.

Appartenance

Du début à la fin de ce film d’une durée de deux heures les spectateurs sont demeurés captifs, émus, débordants d’enthousiasme. Tant et si bien qu’au moment des demi-finales et de la finale, ils applaudissaient chaque but compté. Ce film est aussi un témoignage fort éloquent de l’impact du sentiment d’appartenance des joueurs à l’équipe et à leur milieu. À plusieurs reprises, des joueurs ont d’ailleurs évoqué le lien avec les partisans, avec la communauté.

Pirates Ville-Marie

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Émus et fiers, les joueurs avaient les yeux rivés sur l’écran.

«Dans les autres arénas, les estrades sont vides, ont martelé tour à tour plusieurs d’entre eux. Ici, à Ville-Marie, nos partisans sont là, ils nous soutiennent. C’est pour eux qu’on joue.» «Les partisans, c’est le septième joueur de l’équipe», a imagé l’un d’eux.

Dans le même ordre d’idées, l’appartenance, c’est aussi TV-Témis, cette télé communautaire bien connectée sur son milieu, où plusieurs de ses artisans auraient aussi le talent requis pour aller jouer dans la cour des grands. Le réalisateur témiscamien Sylvain Marcotte en fait partie. Après avoir écumé 800 heures d’archives télévisuelles, il a saisi l’émotion à chaque détour et construit une histoire dont la trame est tissée aussi serré que les liens qui unissent l’équipe et ses partisans. Le résultat final est tout aussi émouvant que de gagner la Coupe Russel après à peine deux ans d’existence.

«Ce sont des jeunes qui nous font grandir. Tout au long du film, on les voit s’amuser, avoir du plaisir, aimer jouer au hockey ensemble. C’est que j’ai voulu leur donner» - Alain Mercier

Partager l’émotion

Le film s’ouvre sur une vue aérienne de Ville-Marie et des extraits du bulletin de nouvelles hebdomadaire de TV-Témis. On y redécouvre Michel Roy, actuel maire de Ville-Marie, et Darcy Brien, le président du club. Ceux-ci annoncent le projet de créer une équipe de hockey, en décembre 2016.

«Nous ne savons pas si nous serons une équipe Cendrillon, mais on se lance», avait alors déclaré Michel Roy. Darcy Brien, de son côté, avait fait part des trois motivations à créer cette équipe: «dynamiser le milieu, garder nos jeunes ici en les occupant et créer de l’activité économique».

À la sortie du film, ce dernier avait des étoiles dans les yeux. «Ça a remémoré des choses qu’on avait oubliées dans le feu de l’action, a avoué M. Brien. Les émotions ont monté plusieurs fois. Ce film est vraiment le reflet exact de ce qu’on a vécu depuis le début.»

Si les membres des Pirates ont eu l’impression de revivre leurs deux premières années, ceux qui n’étaient pas présents, qui ne les avaient pas suivis de près, ont également eu, grâce à l’effet miroir grossissant de la caméra, le sentiment de les avoir accompagnés dans ce prestigieux parcours, à travers les matches perdus et les victoires.

Une histoire à apprécier

Que ce soit sur la glace ou dans l’intimité du vestiaire, là où la caméra a saisi en gros plan des regards déterminés, tout juste avant la finale, qu’ils ont remportée 8 à 3 contre les Ravens de St. George dans l’aréna de ces derniers jusqu’au défilé dans les rues de Ville-Marie avec la Coupe Russel, «Première conquête» reste une histoire à découvrir, à apprécier.

Alex Peters, le numéro 47, originaire de Val-d’Or, était tout aussi ému que son coach et son président en sortant de la salle. Avec ses coéquipiers, aux premiers rangs de l’amphithéâtre, il a savouré chaque minute. «De beaux souvenirs, des larmes ont coulé plusieurs fois, on se regardait, a-t-il reconnu. Nous sommes tissés serré, avec l’équipe, avec les partisans. C’est un peu notre marque.»

Pirates Ville-Marie DVD

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Une séance de dédicaces par les joueurs a précédé la projection du film.

Une fois l’émotion passée, tous, autant qu’ils furent ce 6 février au Cinéma du Rift, n’avaient qu’une idée en tête: garder la Coupe Russel à Ville-Marie.

Pour ceux qui n’étaient pas présents au lancement, le DVD «Première conquête», gravé à 200 copies, se vend au coût de 25 $ auprès de TV-Témis, chez Logitem à Ville-Marie et ce samedi au match des Pirates à Ville-Marie.

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Émus et fiers, les joueurs avaient les yeux rivés sur l’écran.

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Une séance de dédicaces par les joueurs a précédé la projection du film.

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Alain Mercier, Darcy Brien, Hugo Blum et Cédrik Therrien étaient émus, mais comme les autres membres de l’équipe, ils n’avaient qu’un désir: garder la Coupe Russel à Ville-Marie.

©Gracieuseté

Des 200 copies gravées sur DVD, 90 étaient déjà vendues au moment de mettre sous presse.

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le film a révélé des anecdotes méconnues du grand public.

©Lucie Charest

Une centaine de spectateurs ont assisté à la première du film «Première Conquête» de Sylvain Marcotte, produit par TV-Témis.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média