Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

26 mars 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

COVID-19: Le Cégep respecte les consignes de sécurité

Les cours doivent reprendre à distance le 30 mars

AB-FondsPauvrete

©Photo Karine Aubin/Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue

Les cours au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue doivent reprendre à distance le 30 mars.

À la suite de l'annonce de la reprise prévue des cours au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue, une personne qui croyait bien faire a alerté la police sur un soi-disant non-respect des règles de sécurité. La réalité s'est révélée bien différente.

Dans l'après-midi du 24 mars, les étudiants des trois campus ont été avisés que les cours reprendraient le 30 mars, mais par enseignement à distance. Le Cégep les a également invités à se présenter sur les lieux, du 25 au 27 mars, de 8h à 16h, pour récupérer leurs effets jugés essentiels, par exemple des manuels, des travaux et des notes de cours.

«Or, la Sûreté du Québec a reçu un signalement de la part d'un parent qui estimait qu'en permettant aux étudiants de venir aux campus, nous ne respections pas les directives gouvernementales en lien avec la COVID-19. Nous avons donc reçu la visite de policiers. Et ceux-ci ont constaté que nous n'avions en rien mis en danger la santé et la sécurité de qui que ce soit, et ce, aussi bien pour les étudiants que pour notre personnel. Les agents nous ont d'ailleurs souligné le caractère exemplaire des mesures que nous avons mises en place», a expliqué le directeur général du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue, Sylvain Blais.

Chaque étudiant qui se présente dans l'un des trois campus de l'établissement est accueilli à l'entrée par un membre du personnel. Celui-ci se déplace ensuite avec lui, à au moins deux mètres de distance, pendant tout le temps où il se trouve dans le bâtiment. «L'étudiant doit aussi remplir un questionnaire où, évidemment, on lui demande notamment s'il a voyagé et s'il éprouve ou a éprouvé des symptômes. Il doit également se laver les mains avant de se rendre à son casier et avant de quitter l'établissement», a détaillé M. Blais.

Reprise des cours

Concernant la reprise des cours, le directeur général a reconnu que pour certaines matières nécessitant des manipulations d'équipements particuliers, les enseignants allaient devoir faire preuve de beaucoup de créativité pour s'assurer que la matière soit bien comprise et assimilée.

«Dans la majorité des cas, je pense qu'on va pouvoir quand même obtenir des résultats satisfaisants. Par contre, il est possible que nous n'ayons pas le choix de reporter certains cours. Ce sera déterminé au cas par cas. Et oui, cela implique que les finissants qui devaient obtenir leur diplôme ce printemps doivent passer une session de plus avec nous. Ce qui est certain, à l'heure actuelle, c'est que le cursus de la session d'automne sera sans aucun doute modifié», a fait savoir Sylvain Blais.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média