Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

20 mai 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Des retrouvailles attendues à Aiguebelle et Opémican

De nouvelles exigences devront être respectées pour cette première phase

Aiguebelle

©Patrick Rodrigue

Les parcs nationaux d’Aiguebelle (photo) et d’Opémican sont de nouveau accessibles au public, moyennant certaines exigences particulières.

Depuis le 20 mai, il est à nouveau possible de visiter les parcs nationaux d’Aiguebelle et d’Opémican, moyennant certaines conditions particulières à respecter en raison de la pandémie de COVID-19.

Les deux joyaux verts de la région avaient fait partie des nombreux services devenus inaccessibles lors de l’instauration de l’état d’urgence sanitaire à la mi-mars. Le 20 mai, les barrières ont été levées, permettant une réouverture progressive des infrastructures. Cependant, les amoureux de plein air devront se plier à quelques nouvelles exigences.

Ainsi, seules seront permises les activités qui peuvent se pratiquer de manière autonome. Il n’y aura aucune activité supervisée et aucun bâtiment de services ne sera accessible, incluant les salles de toilette. L’éventail des activités pourrait toutefois être éventuellement élargi, en fonction de l’évolution de la pandémie et des autorisations de la Santé publique.

De plus, l’achat du droit d’accès devra obligatoirement se faire en ligne, au www.sepaq.com/fr/reservation/parcs-nationaux/acces-quotidien pour une visite ou au www.sepaq.com/peche/offre/peche-journee.dot pour une journée de pêche. Aucun argent comptant ne sera accepté.

Enfin, les visiteurs sont invités à consulter le www.sepaq.com/covid-19 afin de prendre connaissance des comportements à adopter dans les parcs nationaux durant la pandémie et des mesures sanitaires prises par la Sépaq pour assurer la sécurité de tous.

«Nous avions hâte de partager à nouveau notre magnifique territoire. Ces retrouvailles tant attendues permettront une reconnexion à la nature et à ses nombreux effets positifs, dont la réduction du stress et de l’anxiété. Des bienfaits particulièrement appréciables en ces temps de confinement prolongé. Nous avons travaillé fort au cours des dernières semaines afin d’assurer une réouverture sécuritaire pour les employés et les visiteurs. La collaboration de tous sera au cœur de la réussite de cette première phase», a fait valoir Ambroise Lycke, directeur des Parcs nationaux d’Aiguebelle et d’Opémican.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média