Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

09 juin 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Un écran géant à la rescousse de l’été culturel

Projecson Canada propose d’organiser quand même de grands événements, mais d’une toute autre manière

Projecson_ecran_LED_1

©Pascal Auger

Grâce à son écran LED de grande taille, Projecson Canada soutient que les promoteurs de la région pourraient organiser des activités alternatives aux festivals avortés tout en respectant les directives de distanciation sociale.

Offrir un divertissement unique en son genre en ce temps de pandémie tout en assurant la survie économique d’une entreprise de la région, voilà le double défi que propose Projecson Canada.

Spécialisée dans les équipements et services événementiels depuis près de 40 ans, l’entreprise de Rouyn-Noranda fait son pain et son beurre des différents festivals et événements de grande envergure qui se tiennent en Abitibi-Témiscamingue, mais aussi dans le Nord de l’Ontario et en Jamésie. L’état d’urgence sanitaire lié à la COVID-19 et l’interdiction qui en a découlé de tenir des festivals jusqu’au 31 août est donc venu sérieusement compromettre son existence.

«Quelques jours avant le confinement, on voyait ça s’en venir et on cherchait des solutions pour assurer nos affaires. Parce que sans les festivals et événements de l’été, on se retrouvait pratiquement sans aucune possibilité de contrats. C’est là qu’on a eu l’idée d’acquérir un écran LED de grande taille afin d’y projeter des films, des spectacles en vidéo et même des spectacles en direct, mais sous la formule d’un ciné-parc», a raconté Pascal Auger, de Projecson Canada.

Plus de 750 000 $ en investissements

Les 98 modules électroniques qui forment l’écran de 30 pieds de long par 14 pieds de hauteur ont nécessité un investissement de plus de 750 000 $. La taille de l’ensemble, soit 30 pieds de long par 14 pieds de haut, est environ trois fois plus petite qu’un écran conventionnel de ciné-parc, qui peut accueillir quelque 600 véhicules par projection. Cependant, M. Auger assure qu’au moins 150 voitures pourraient se masser sans problème devant l’écran de Projecson Canada.

«Nous avons commencé à le tester dans la cour arrière de l’entreprise, à Lac-Dufault, en organisant des projections gratuites, mais sur invitation seulement. À date, la réponse est excellente. C’est très encourageant. Et comme le son est transmis directement dans les radios des véhicules, ça n’importune pas le voisinage», a-t-il commenté.

À la recherche d’un promoteur

Une fois l’équipement bien rodé, Projecson Canada souhaiterait proposer ce nouveau service aux municipalités et aux organisateurs de festivals. Les premières pourraient, par exemple, proposer des activités de ciné-parc à leurs concitoyens, tandis que les seconds pourraient imaginer des options alternatives à leurs événements avortés.

«Nous ne sommes pas des organisateurs d’événements, a rappelé Pascal Auger. Notre spécialité, c’est d’assurer tous les équipements et services techniques. Si nous parvenons à intéresser des promoteurs, nous assurerons à la fois un revenu à nos employés tout en diversifiant l’offre culturelle et événementielle qui, pour l’instant, ne s’enligne pas pour être très abondante cet été dans la région.»

Projecson_ecran_LED_2

©Pascal Auger

L’écran est composé de 98 unités électroniques indépendantes.

Commentaires

10 juin 2020

Liette Avoine

Moi j ai été voie ça avec mon ami Denis Fortier et j ai bien aimer ça c était good et bien.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média