Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

23 novembre 2020

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Desserte ambulancière: la CSN revient à la charge

Horaires de faction à Amos et Malartic

Ambulance ambulancier paramédics

©Archives

Le Syndicat des paramédics de l’Abitibi-Témiscamingue, affilié à la CSN, revient à la charge dans le dossier de la desserte ambulancière à Amos et Malartic. Il réclame une rencontre avec le CISSS.

Le président Félix-Antoine Lafleur formule sa demande dans une lettre ouverte adressée à la présidente-directrice générale du CISSS, Caroline Roy, qu’il a fait parvenir aux médias. Il évoque dans une correspondance de juillet, cette dernière devait réévaluer les charges de travail à l’automne, en lien avec la demande du syndicat d’abolir les horaires de faction pour les remplacer par des horaires à l’heure.

Or, indique-t-il, l’automne tire à sa fin et le syndicat attend toujours des nouvelles du CISSS. Il réitère que selon les données dont il dispose pour l’exercice 2018-2019, les secteurs d’Amos et Malartic devraient déjà être convertis en horaires à l’heure. Il met également en doute l’exactitude des données que l’on retrouve dans un tableau qui circule sur les réseaux sociaux pour l’exercice en cours.

«La méthode que vous semblez utiliser exclue le temps de retour au point de service une fois le véhicule remis en disponibilité après avoir déposé le patient au centre receveur. Or, cette période est critique dans le cas d’une région comme la nôtre due aux grandes distances entre les différentes villes», fait-il valoir.

Dans la foulée de ces informations, Félix-Antoine Lafleur réitère sa volonté de réunir l’ensemble des intervenants du secteur préhospitalier de la région pour une rencontre afin de mettre en commun les données de chacune des organisations afin d’en tirer un portrait clair. Il donne au CISSS jusqu’au 1er décembre pour répondre par l’affirmative à sa demande.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média