Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

21 avril 2021

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Trois cas de Covid-19 s’ajoutent dans la région

Covid

©Photo: Archives - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Trois nouveaux cas confirmés de Covid-19 sont apparus dans la région au cours des 24 dernières heures, ce qui en fait 12 en deux jours, selon les statistiques publiées mercredi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue (CISSSAT).

Deux de ces trois nouvelles personnes infectées proviennent de la MRC d’Abitibi (secteur d’Amos), l’autre de Rouyn-Noranda. «Si vous êtes contacté par la Santé publique, il est important de respecter les consignes d’isolement pour freiner la propagation du virus», rappelle le CISSSAT dans sa mise à jour quotidienne.

L’organisation rapporte maintenant 38 cas actifs de Covid-19 dans la région (un de moins que mardi), dont 15 à Rouyn-Noranda et 14 dans la Vallée-de-l’Or, tandis que les neuf autres sont éparpillés dans les MRC d’Abitibi-Ouest, du Témiscamingue et d’Abitibi. Un seul de ces 38 cas actifs était hospitalisé en date de mardi à 16h, mais il ne se trouvait pas aux soins intensifs.

Toujours selon les chiffres du CISSSAT, la région a franchi, lundi, le cap des 900 cas de Coronavirus depuis le début de la deuxième vague (le 23 août 2020). Ce bilan s’établit maintenant à 912 cas, soit 869 personnes considérées comme rétablies du virus et cinq décès, en plus des 38 cas actifs.

Bulle de la LHJMQ à Val-d’Or

Par ailleurs, le CISSSAT a fourni quelques explications concernant l’annulation de la bulle des séries éliminatoires de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), qui devait débuter ce week-end à Val-d’Or en présence de quatre équipes.

«La Santé publique rappelle que compte tenu de l’interdiction des déplacements vers l’Abitibi-Témiscamingue et du nombre de joueurs en provenance de régions aux paliers d’alerte orange et rouge, il a été décidé, d’un commun accord avec les autorités de santé publique provinciales, de ne pas donner suite à cette initiative. Cette décision est motivée par des impératifs de protection de la santé de la population», indique le CISSSAT.

Pas d’AstraZeneca ici

D’autre part, bien que la vaccination avec l’AstraZeneca soit maintenant offerte aux gens de 45 ans et plus à l’échelle du Québec, il n’est pas prévu, du moins pour le moment, que ce vaccin soit administré en Abitibi-Témiscamingue.

«Cette décision est justifiée par la présence du variant sud-africain dans notre région (l’AstraZeneca serait moins efficace contre ce variant). Toutefois, selon l’évolution de la situation épidémiologique, il n’est pas exclu d’utiliser ce vaccin dans le futur», mentionne le CISSSAT en précisant que la vaccination se poursuit aujourd’hui à Val-d’Or et Ville-Marie, où sont vaccinés des citoyens et des travailleurs de la santé.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média