Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

10 mai 2021

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Rouyn-Noranda pourrait enfin avoir son complexe aquatique

Ottawa et Québec feront une importante annonce demain matin

Natation

©Pixabay

La première mouture du projet de complexe multisport remonte à 2013.

Après de longues et patientes démarches et plusieurs versions du projet, Rouyn-Noranda pourrait enfin obtenir la première phase de son complexe multisport, alors que tout porte à croire qu'Ottawa et Québec donneront leur feu vert au complexe aquatique du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue.

Le ministre Pablo Rodriguez, lieutenant du Québec du gouvernement fédéral, et Isabelle Charest, ministre déléguée à l'Éducation au gouvernement du Québec, doivent procéder à une annonce concernant des infrastructures et sportives le 11 mai à 11h30. Aucun détail n'a été avancé sur l'annonce, mais les deux ministres seront accompagnés de la mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire, et du ministre régional, Pierre Dufour.

Notons cependant que l'annonce sera effectuée dans le cadre du Programme d'aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS). C'est en lien avec ce programme que la Ville de Rouyn-Noranda avait soumis son projet de complexe aquatique. La demande de financement au PAFIRS avait été déposée le 21 février 2020, après avoir reçu l’appui de 3600 citoyens. Depuis, on attendait toujours une réponse.

De longue haleine

En 2013, le club de soccer Boréal de Rouyn-Noranda avait proposé la construction d’un centre sportif évalué à 10 millions $. Ce projet, qui devait compter sur le soutien de bénévoles, avait même été soumis avec des plans à la Ville. Cette dernière avait cependant indiqué que le club ne pouvait être le porteur de ce dossier, car il n’était pas éligible à des subventions.

Par la suite, la Ville de Rouyn-Noranda, sous l’égide de Mario Provencher à l’époque, avait repris le projet en mai 2015. Après plusieurs tergiversations, un projet de près de 40 millions $ avait été dévoilé, mais il n’a jamais réussi à convaincre les autorités gouvernementales.

En 2018, une première mouture du projet de complexe aquatique avait été déposée, mais la Ville avait essuyé un refus.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média