Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

08 juin 2021

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Des jardins extérieurs à l’école Sacré-Coeur

Deux ans après l’idée de base, le projet porte enfin des fruits concrets

SacreCoeurJardinsExterieurs

©Julie Roy / CSSRN

Les structures pour cultiver les semences dans la cour d’école ont été aménagées à proximité de la classe extérieure.

Depuis quelques jours, la cour de l’école primaire Sacré-Cœur s’est embellie de plusieurs îlots de verdure avec l’aménagement de trois jardins extérieurs. L’expérience a aussi permis aux élèves d’être sensibilisés aux bases de l’autonomie alimentaire.

L’inauguration des jardins, le 7 juin, est venue couronner deux ans d’efforts après un projet initié en 2019 par Anick Lavoie dans le cadre de son projet de maîtrise en éducation relative à l’environnement. Le financement du projet final a été octroyé à la suite d’un appel de projets initié par le CISSSAT dans le but d’accroître la sécurité alimentaire dans la région.

Quelques enseignantes de différentes écoles du Centre de services scolaire de Rouyn-Noranda (CSSRN) avaient d’abord été initiées par l’organisme Croquarium sur le jardinage éducatif. Par la suite, l’école Sacré-Cœur a acquis des appareils spécialisés favorisant la culture à l’intérieur d’un bâtiment de différentes plantes comestibles. Durant l’année scolaire 2020-2021, les élèves des classes de Mireille Bédard et Sylvie Pépin (4e année) ainsi que de Caroline Chabot (4e et 5e année) ont donc pu découvrir les bases du jardinage. En plus de différentes fines herbes, ils ont ainsi notamment fait pousser des petits pois, des tomates et des oignons verts.

«Avec la participation de Suzie Ethier, du Centre jardin du Lac Pelletier, ces jeunes ont été sensibilisés aux bases de l’autonomie alimentaire en jouant différents rôles, du choix des semences jusqu’à la dégustation des aliments ayant atteint leur maturité. Les classes ont aussi préparé de façon hebdomadaire des recettes dans lesquelles ils intégraient leurs récoltes», a précisé le CSSRN.

École internationale

Ce projet de jardinage est venu s’inscrire dans le développement de compétences en lien avec le module Du jardin à la table du programme au primaire de l’école internationale. «Sacré-Cœur est en effet candidate pour le programme international et ce processus nécessite l’intégration d’une approche d’enseignement basée sur l’implication active des élèves, a mentionné le CSSRN. Le principe de ce programme consiste à ce que les élèves deviennent des agents de leurs apprentissages en les incitant à poser des actions qui les amènent à se questionner ainsi qu’à effectuer des recherches.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média