Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

07 juillet 2021

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Un Festival d’humour organisé dans un temps record!

Une édition adaptée qui promet, selon son président

Les Grandes Crues - Festival Humour Val-d''Or

©Photo: Le Citoyen/Archives - Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Grandes Crues (Marie-Lyne Joncas et Ève Côté), posées ci-haut lors d'un précédent passage au Festival d'humour de l'Abitibi-Témiscamingue, vont monter sur la scène extérieure de la Cité de l'Or vendredi soir.

Édition réduite peut-être, mais tout de même beaucoup de plaisir en perspective dans les prochains jours à Val-d’Or au 23e Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue, assure son président Robert-André Adam.

Contraint de faire relâche en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19, l’événement est de retour cette année avec une formule adaptée aux exigences de la Santé publique. Ainsi, les spectacles extérieurs seront limités à 1050 spectateurs (répartis dans trois sections de 350 personnes avec stationnements, entrées et toilettes spécifiques pour chaque section), tandis que les spectacles en salle pourront accueillir un maximum de 250 personnes.

«C’était ça ou rien. On n’était pas obligés, mais on avait tellement envie de faire un festival cette année qu’on a décidé d’aller de l’avant malgré les contraintes. Nous devions être limités à 750 spectateurs pour les ‘’shows’’ extérieurs, mais les nouvelles normes de distanciation de la Santé publique nous permettent maintenant de recevoir 300 personnes de plus par soir, signale M. Adam. C’est une édition Covid, on est en mode compromis, mais nous allons quand même avoir beaucoup de ‘’fun’’ avec trois beaux soirs de spectacles. Les ‘’shows’’ seront plus intimes et les gens qui pourront y assister seront privilégiés de faire partie de cette belle aventure», affirme-t-il.

En quatre semaines à peine

Préparée en un temps record, soit en seulement quatre semaines, l’édition 2021 du Festival d’humour sera présentée sur trois jours au lieu de six, les 8-9-10 juillet, soit jeudi soir au Théâtre Télébec pour le spectacle des finissants de l’École nationale de l’humour (intitulé «Tombez en humour»), ainsi que vendredi et samedi soir pour les spectacles extérieurs à la Cité de l’Or, le premier avec les Grandes Crues, nouvelles coqueluches de l’humour au Québec, et Patrick Groulx, le second avec Matthieu Pepper et Laurent Paquin. Sans oublier le spectacle pour enfants avec Mélou, samedi matin au Théâtre Télébec.

«Je suis chanceux d’avoir une équipe extraordinaire qui a pu organiser le tout aussi rapidement, souligne Robert-André Adam. On ne voulait surtout pas tenir l’événement par Zoom; après plus d’un an de ça, tout le monde est tanné du Zoom! Par contre, nous n’avions pas le choix (pour des raisons financières et logistiques) de couper pour faire le festival plus petit cette année, de le réduire à trois jours. Dans une année normale, un spectacle à la Cité de l’Or peut attirer 4000 ou 5000 personnes (et donc générer de bons revenus). Heureusement, nous avons d’excellents et généreux partenaires financiers, c’est grâce à eux s’il est possible, malgré le contexte difficile, de présenter un festival cette année. Ils ont tous embarqué», fait-il valoir.

Un spectacle vendu en 13 heures

Le spectacle de vendredi avec les Grandes Crues et Patrick Groulx affiche complet, tandis qu’il resterait encore quelques billets pour celui de samedi avec Matthieu Pepper et Laurent Paquin. Il restait aussi des billets pour le spectacle des finissants de l’École nationale de l’humour.

«Le ‘’show’’ du 9 juillet s’est tout vendu en seulement 13 heures et je suis confiant que celui du 10 juillet sera aussi ‘’sold out’’, mentionne M. Adam en rappelant que le spectacle des finissants de l’École nationale de l’humour vaut le déplacement : «On présente 15 humoristes pour 15 $ le billet et il y a toujours de beaux talents à découvrir. Par exemple, Ève Côté et Marie-Lyne Joncas (qui forment maintenant les Grandes Crues) faisaient partie de ce spectacle en 2014 et regardez où elles sont rendues aujourd’hui.»

La direction du Festival d’humour rappelle d’ailleurs qu’il n’y a pas de billetterie sur les lieux de l’événement cette année, puisque la Santé publique l’interdit. «Les gens doivent acheter leurs billets en ligne», indique le président.

Une jeune animatrice

D’autre part, l’animation des soirées a été confiée à une jeune humoriste de la relève cette année, soit Mégane Brouillard, au lieu d’une vedette établie. Mais Robert-André Adam n’y voit pas d’inconvénients, bien au contraire. «Le contexte est favorable pour donner la chance à un ou une jeune et je suis convaincu que Mégane va faire une super belle job, exprime-t-il. C’est lorsqu’on n’a pas d’attentes avec les jeunes que l’on est agréablement surpris.»

 

GUILLAUME PINEAULT EN 2022

Annoncé, avant les événements que l’on connaît, comme porte-parole et animateur de l’édition 2020 qui n’a finalement pu avoir lieu, l’humoriste vedette Guillaume Pineault remplira ces fonctions l’an prochain pour le Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue, a fait savoir Robert-André Adam qui, en se gardant bien de dévoiler des noms, promet toute une programmation en 2022. En prenant bien sûr pour acquis que l’on sera revenus à la normale à ce moment-là. «Les artistes qui étaient signés pour 2020 seront là l’an prochain», a-t-il signifié.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média