Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

29 juillet 2021

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

La Médaille de l’Assemblée nationale pour le Dr Pierre Vincelette

Pionnier de la néonatalogie dans la région, le pédiatre a été honoré pour l’ensemble de sa carrière et son dévouement envers les autres

PierreVinceletteMedaille_1

©Patrick Rodrigue

Le Dr Pierre Vincelette a reçu la Médaille de l’Assemblée nationale des mains de la députée Émilise Lessard-Therrien.

Figure bien connue du monde de la santé en Abitibi-Témiscamingue et pionnier régional en néonatalogie, le Dr Pierre Vincelette, maintenant retraité, a été honoré de la Médaille de l’Assemblée nationale pour l’ensemble de sa carrière en tant que pédiatre et pour son dévouement envers sa communauté.

L’honneur lui a été décerné le 29 juillet à Rouyn-Noranda par la députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien. «Votre histoire m’a touchée à la fois en tant que mère de deux enfants, mais aussi parce que je mène un combat pour que les enfants de notre région puissent naître ici. Je parle au nom des centaines d’enfants que vous avez sauvés et des centaines de familles que vous avez réconfortées: sans vous, les soins aux nouveau-nés de notre région auraient été bien différents. Nous savons que les gens de l’Abitibi-Témiscamingue ne sont pas nés pour un petit pain. Votre engagement le prouve», a-t-elle déclaré.

L’Unité de soins surspécialisée en néonatalogie

Originaire de Montréal, le Dr Pierre Vincelette s’est établi en Abitibi-Témiscamingue il y a maintenant une quarantaine d’années. En 1981, il a fondé à l’hôpital de Rouyn-Noranda l’Unité de soins surspécialisée en néonatalogie.

«Moi et plusieurs collègues avions constaté que le manque de ressources et de spécialistes amenait un taux de mortalité des bébés malades ou prématurés très important par rapport au reste du Québec. J’ai voulu corriger la situation, ce qui m’a incité à terminer ma pédiatrie», a raconté Dr Vincelette.

Pendant ses 20 premières années, l’Unité de soins surspécialisée en néonatalogie a offert des soins aux bébés prématurés de 24 semaines et plus. Seules les chirurgies devaient être réalisées à l’extérieur de la région. Puis, des désaccords au sein de l’équipe ont débouché sur le resserrement de l’offre. Depuis 2003, les bébés prématurés qu’on y traite doivent avoir atteint au moins 32 semaines.

«En santé – et pas seulement dans ce domaine – nous avons, dans la région, la capacité de faire de grandes choses» - Dr Pierre Vincelette

Témoignages touchants

Randa Napki, directrice générale de Tourisme Abitibi-Témiscamingue, a livré un témoignage poignant de l’importance du rôle joué par Dr Pierre Vincelette dans la région.

«À sa naissance, ma fille Chloé était atteinte d’une maladie hyper rare. À travers le monde, on n’avait répertorié qu’une douzaine de cas avant elle, et tous en étaient morts. Grâce aux soins du Dr Vincelette, Chloé est devenue le premier enfant au monde à y survivre. Je vais toujours avoir une dette envers lui. Je l’aime d’amour et bien plus encore», a-t-elle lancé.

La Dre Mireille Vincelette a, quant à elle, mentionné que son père lui avait transmis sa passion du travail. «Lorsque j’étais enfant, j’étais tannée de me faire demander par tout le monde si j’étais la fille du Dr Vincelette. Aujourd’hui, c’est une fierté pour moi de leur répondre: oui!», a-t-elle indiqué.

Croire dans le succès des régions

«En santé – et pas seulement dans ce domaine – nous avons, dans la région, la capacité de faire de grandes choses», a fait valoir le Dr Pierre Vincelette, qui a profité de l’occasion pour souligner le travail de ses pairs. «Sans toute l’équipe, les professionnels, les techniciens, les soignants, les gestionnaires et surtout les infirmières, cela n’aurait pas été possible, a-t-il ajouté. J’accepte avec honneur cette médaille, mais au nom de tous.»

Aujourd’hui à la retraite, le Dr Vincelette continue néanmoins de s’impliquer auprès de la santé de la population, notamment dans la campagne de vaccination contre la COVID-19. Il surveille aussi de près l’évolution du dossier des émissions d’arsenic de la Fonderie Horne.

Dr Pierre Vincelette est par ailleurs le premier récipiendaire témiscabitibien de la Médaille de l’Assemblée nationale dans la décennie des années 2020. La précédente décoration avait été décernée en 2017 à l’homme d’affaires Jacques Blais. Puis, en 2016, l’infirmière et enseignante Marie Bonapace l’avait reçue à titre posthume. Le député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue de l’époque, Luc Blanchette, avait ainsi voulu honorer son rôle de pionnière dans le développement de la santé communautaire et à l’essor de la profession d’infirmière à l’échelle de la région.

PierreVinceletteMedaille_2

©Patrick Rodrigue

Photographié avec ses petits-enfants, le Dr Pierre Vincelette a, au cours de sa carrière, sauvé la vie de centaines d’enfants de l’Abitibi-Témiscamingue.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média