Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales 2021

Retour

20 septembre 2021

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Sylvie Bérubé réélue sans équivoque : «Je n’ai jamais douté de ma victoire»

La région demeure toute bloquiste

Sylvie Bérubé

©Photo: Le Citoyen/Dominic Chamberland

La député sortante Sylvie Bérubé a obtenu un deuxième mandat dans la circonscription Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou.

On a veillé moins tard qu’anticipé dans Abitibi – Baie James – Nunavik – Eeyou lors de la soirée des élections fédérales. Alors qu’on entrevoyait une possible lutte serrée entre la candidate libérale Lise Kistabish et la députée sortante Sylvie Bérubé, celle-ci a été déclarée réélue par une assez forte majorité, avant même 23h lundi soir.

Au moment d’écrire ces lignes (avec 94% des bulletins de vote dépouillés), la porte-couleurs du Bloc Québécois avait récolté plus de 10 300 votes (38,3% des voix exprimées), contre quelque 6800 votes pour Mme Kistabish, sa plus proche poursuivante (25,5% des voix). Le conservateur Steve Corriveau venait au 3e rang avec plus de 4300 votes (16,1% de voix), tandis que la néodémocrate Pauline Lameboy suivait en 4e place avec un peu plus de 3000 votes (11,4% des voix).

La région demeure donc toute bloquiste avec la victoire décisive de Sébastien Lemire dans le comté voisin d’Abitibi – Témiscamingue. «Considérant les prévisions, oui, je suis surprise que ça se règle aussi tôt de mon côté, a reconnu Mme Bérubé. Mais en même temps, j’ai toujours eu confiance, je n’ai jamais douté de ma victoire. Je me fie aux gens, pas aux sondages. Et les yeux des gens parlent beaucoup aujourd’hui, a-t-elle souligné en faisant allusion au masque qu’il faut porter un peu partout à cause de la pandémie de Covid-19.

«Je suis très heureuse et aussi très fière de continuer à représenter Abitibi – Baie James – Nunavik – Eeyou. C’est une belle marque de confiance d’être réélue pour un nouveau mandat, surtout que je n’étais pas nécessairement connue en politique il y a deux ans, a poursuivi Sylvie Bérubé. C’est difficile de dire ce qui a pu faire la différence, mais avec mon équipe, nous avons mené une bonne campagne alors que c’est très dur à faire à cause des consignes sanitaires. On sentait que l’on était capables malgré les crises ferroviaire et sanitaire, on savait qu’on avait de bonnes chances de gagner», a raconté celle qui a parcouru pas moins de 7000 km durant la campagne électorale.

«Plus d’aplomb»

Forte de deux ans d’expérience en politique fédérale et d’une seconde victoire électorale, Mme Bérubé se sent davantage solide et en confiance en vue de ce nouveau mandat. «Je serai beaucoup plus d’aplomb; nos équipes sont déjà en place (à Val-d’Or, Lebel-sur-Quévillon et Ottawa), je suis plus consciente des enjeux du comté et je connais les dossiers sur lesquels on va travailler, notamment la pénurie de main-d’œuvre, le développement économique et la réconciliation avec les peuples autochtones», a-t-elle défilé.

Chose certaine, Sylvie Bérubé et ses collègues du Bloc Québécois seront en pays de connaissance à la Chambre des communes puisqu’ils vont continuer à critiquer un gouvernement libéral minoritaire mené par Justin Trudeau. «Un, on ne sait pas trop pourquoi on s’est retrouvés en élections. Et deux, c’est peut-être un retour en arrière qui nous attend puisqu’on se retrouve au même point qu’avant», a-t-elle mentionné.

(Avec la collaboration de Jean-François Vachon)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média