Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

08 octobre 2021

Christine Morasse - cmorasse@lexismedia.ca

Brûlage de feuilles mortes interdit

Plusieurs municipalités interdisent les brûlages domestiques

SOPFEU

©SOPFEU

La SOPFEU invite à la vigilance

La SOPFEU invite à la vigilance en prévision d’une semaine chaude et sèche

À l’approche du long week-end de l’Action de grâce, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) rappelle qu’il est important de demeurer vigilant, car les activités récréatives liées à la fermeture des chalets, à la chasse et au nettoyage de terrain sont à l’origine d’une trentaine d’incendies chaque automne. 

D’ailleurs, ces jours-ci, le Québec connait des températures élevées, sans précipitation, ce qui provoque l’assèchement de la végétation et l’augmentation du niveau d’inflammabilité. La SOPFEU rappelle que les feux de broussailles constituent non seulement une menace pour la forêt, mais également pour les bâtiments et les habitations qui se trouvent à proximité. 

Brûlage de feuilles mortes et autres matières résiduelles 

Lors du nettoyage de terrain, la SOPFEU encourage la population à opter pour des solutions écologiques : 

• Utiliser les feuilles mortes comme engrais pour la pelouse en passant la tondeuse sur les feuilles pour les déchiqueter et épandre les résidus sur le terrain; 

• Utiliser les feuilles mortes pour protéger les végétaux de l’hiver en disposant des amas de feuilles autour des plantes de façon à laisser l’air circuler; 

• Enrichir le compost avec les feuilles et végétaux morts; 

• Se débarrasser des feuilles mortes en utilisant la collecte de résidus verts; 

• Transporter à l’écocentre les matières résiduelles, particulièrement les végétaux de plus grande dimension ou autres déchets. 

Par ailleurs, la SOPFEU souligne que plusieurs municipalités interdisent les brûlages domestiques sur leur territoire ou exigent l’obtention d’un permis avant de procéder à un tel brûlage. Il est donc recommandé de s’informer au préalable sur la réglementation en vigueur. 

 

Activités récréatives automnales et fermeture des chalets  

Les feux de camp mal éteints, les appareils de cuisson, les systèmes de chauffage, les mégots de cigarette et les véhicules tout terrain peuvent tous être à l’origine d’un incendie de forêt. La SOPFEU rappelle aux utilisateurs de la forêt de maintenir de bonnes pratiques telles que toujours surveiller et éteindre son feu, s’assurer du bon fonctionnement des appareils de chauffage, de bien éteindre les mégots et de privilégier les sentiers balisés en VTT.  

Depuis le début de la saison de protection au Québec, 582 incendies combattus en zone de protection intensive ont affecté 8 032,2 hectares (ha) de forêt. À pareille date, la moyenne des dix dernières années est de 429 incendies ayant affecté 18 357 ha de forêt au Québec. La SOPFEU tient à rappeler qu’environ 75 % de ces incendies sont imputables à l’activité humaine. La collaboration de tous demeure essentielle pour en réduire le nombre. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média