Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections municipales 2021

Retour

18 octobre 2021

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Jean-Marc Belzile veut s’attaquer à la lourdeur administrative

Reprendre le contrôle de la dette qui est passée de 76,3 M$ à 136 M$ en 8 ans

Jean-Marc Belzile candidat mairie Rouyn-Noranda

©Photo Gracieuseté

Jean-Marc Belzile promet d’accélérer le processus pour les projets économiques de plus de 2 M$ à Rouyn-Noranda.

Le candidat à la mairie de Rouyn-Noranda, Jean-Marc Belzile, qui déplore que la dette municipale ait presque doublé en huit ans, s’engage à reprendre le contrôle des finances de la Ville. Il s’engage aussi à accélérer le processus pour les projets économiques de plus de 2 M$.

En 2013, la dette de Rouyn-Noranda se chiffrait à 70,3 M$ alors qu’en 2020, elle s’élevait à 136 M$. «Qu’est-ce que l’on a eu en échange de cette dette?», se questionne le candidat. La Ville a présenté un surplus de 5,3 M$ en 2020 en grande partie en raison d’aides gouvernementales liées à la pandémie, mais le grand projet du centre multisport de 40 M$ a été réduit à un centre aquatique de 20 M$, qui reste à construire. M. Belzile critique que le ratio de la dette à long terme sur les actifs soit passé de 25% à 41,27% entre 2013 et 2020. « Ça signifie qu’on s’est endetté de façon importante sans vraiment augmenter notre valeur, ce n’est vraiment pas la bonne recette», a-t-il déclaré.  

Voie rapide pour les investissements importants 

Le candidat souhaite faciliter les investissements en créant une voie rapide pour les projets de plus de 2 M$. « Ce n’est pas normal qu’un projet de construction de plus de 20 logements attende pendant des mois alors que le besoin est urgent. Il faut débuter les travaux le plus rapidement possible. Les critères qui vont encadrer ce projet seront déterminés avec le prochain conseil municipal », a-t-il souligné. Il propose que les entrepreneurs s’engagent par écrit à respecter des engagements de manière à être en mesure d’entreprendre des travaux, même si certains détails restent à être déterminés ou confirmés. «Les entrepreneurs devront s’engager par écrit à respecter les mêmes engagements qu’auparavant, mais la différence c’est qu’une fois qu’ils se seront engagés à le faire, ils pourront déjà débuter les travaux. De nombreuses entreprises ont choisi de s’établir ailleurs ou de développer leurs projets dans d’autres villes en raison de la lourdeur administrative, on doit éviter que ça arrive encore», a-t-il affirmé. La lourdeur administrative à la Ville de Rouyn-Noranda fait l’objet de critiques de la part des promoteurs depuis plusieurs années, une situation que souhaite changer M. Belzile. 

Commentaires

19 octobre 2021

Claude Vandal

Sans compter les revenus qui ont augmentés considérablement durant cette période. Trois augmentations de taxes ces derniers quatre ans, il y a matière à questionnement.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média