Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections municipales 2021

Retour

08 novembre 2021

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

90 % des voix pour la préfète et une course serrée à Laforce

Un taux de participation famélique à la préfecture et seulement le quart des mairies étaient en élection au Témiscamingue

Claire Bolduc

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Claire Bolduc entreprend son deuxième mandat avec une forte majorité.

Sans surprise, la préfète Claire Bolduc l’a emporté haut la main devant un adversaire qui a peiné à lui ravir 9 % des votes. Si trois des quatre maires en réélection ont été confortablement confirmés dans leur siège, le maire de Laforce l’a emporté par la peau des fesses avec seulement deux voix.

Tout d’abord, la réélection de la préfète Claire Bolduc avec 90,88 % des voix ne surprend personne. Celle-ci est très connue et impliquée tant dans son milieu qu’à l’échelle régionale que provinciale. Sa participation au panel de Zone économie sur RDI, son récent Doctorat honoris causa témoignent de sa notoriété. Toutefois, compte tenu de la chute de participation, 45,8 % en 2017 comparativement à 29 % en 2021, elle a obtenu 90,88 % du vote, mais avec moins d’électeurs, soit 3651 en 2021 comparativement à 3872 votes en 2017 pour 66,76 % des voix.

En revanche, son adversaire, Renald Baril, propriétaire d’une cantine, en était à sa deuxième participation à l’élection à la préfecture. D’une manière, il a fait un gain, car 333 électeurs ont penché en sa faveur, lui procurant 9,12 % du vote comparativement à 2,48 % en 2017 avec 144 votes.

Maires réélus avec 75 % et plus des voix

La maire de Béarn, Luc Lalonde, a été reconduit à son siège avec 205 voix lui procurant 74,55 % du suffrage. Son adversaire Maxime Turcotte Boulianne a récolté 70 voix ou 25,45 % de l’électorat dont la participation a atteint les 48,4 % des 570 électeurs inscrits.

Un résultat équivalent a été recensé à Lorrainville, 47,8 % des 1003 électeurs inscrits se sont prononcés en faveur de Simon Gélinas lui attribuant 358 voix ou 75,69 %. Gilles Lepage qui lui faisait face a récolté 24,31 % du suffrage avec115 votes.

La majorité la plus haute a été atteinte à Rémigny par la réélection d’Isabelle Coderre qui a raflé 85,71 % du vote grâce à 126 votes face à son adversaire Maxim Aumond qui a retenu l’intérêt de 21 électeurs lui attribuant ainsi 14,29 % du suffrage. Le taux de participation des 262 lecteurs inscrits a atteint les 56,5 %.

Un conseil uniquement masculin à Duhamel-Ouest

La moitié des 808 électeurs inscrits à Duhamel-Ouest, soit 50,7 % se sont prévalus de leur droit de vote. Ils ont accordé 206 votes, soit 50,61 %, à Jocelyn Cardinal, face à Michel Trahan qui en a récolté 169 ou 41,52 % et Chantal M. Tremblay, qui en a reçu 32 ou 7,86 %. Fait à noter, il s’agissait de trois nouveaux candidats à la mairie de Duhamel-Ouest. Les six postes de conseillers, dont trois élus l'ont été sans opposition, sont entièrement occupés par des hommes. Ce qui place la municipalité à contre-courant de la tendance actuelle où les femmes font de plus en plus bonne figure dans les municipales.

Pas de recomptage à Laforce

Avec un taux de participation de 34 % des 373 électeurs inscrits, Gérald Charron, maire sortant, et Leonard Polson, membre de l’équipe Anishinabeg sont pratiquement arrivés nez à nez. Seulement deux voix ont séparé Charron de Polson, le premier en récoltant 63 votes ou 50,81 % et le second 61, soit 49,19 %. Si une demande de recomptage a été évaluée, elle a rapidement été écartée par les candidats de Winneway.

«J’ai assisté au dépouillement, et j’étais arrivé aux mêmes résultats qu’eux, a convenu Leonard Polson. Nous respectons la démocratie.

Parmi les quatre candidats de l’équipe Anishinabeg, c’est le candidat à la mairie, Leonard Polson qui a récolté le plus haut taux d’adhésion chez les électeurs. Ainsi, 14 voix ont séparé Cassandra Pichette de sa rivale, Françoise Viau qui l’a emporté avec 70 voix. Le résultat s’est resserré dans le cas de Priscilla Pichette qui a perdu avec 47,58 % des voix. Steve Leblanc, qui avait perdu la course à la mairie par quelques voix seulement en 2017, a essuyé une seconde défaite en perdant par 11 voix devant son adversaire, Denis Rioux, qui en a accumulé 67.

D’autres informations liées à un éventuel recomptage suivront.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média