Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

11 novembre 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Un effort de 20 minutes plombe les Foreurs contre Sherbrooke

Israel Mianscum s’éclate avec un doublé

Foreurs Val-d'Or - Phoenix Sherbrooke

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Israel Mianscum (#24) donne les devants 2 à 1 au Phoenix en touchant le tir de Maxime Blanchard.

HOCKEY JUNIOR - Alimenté par la vengeance, le Phoenix de Sherbrooke a rendu la soirée compliquée aux Foreurs de Val-d’Or. En quête d’une cinquième victoire de suite, les Estriens ont inscrit cinq buts sans réplique pour se sauver avec un gain de 5 à 1, jeudi soir, au Centre Agnico Eagle.

Face à la meilleure équipe de la LHJMQ au pourcentage de victoires, les Foreurs avaient tout un défi contre un Phoenix totalement différent que lors de la première semaine d’activités.

Si c’était âprement disputé après 20 minutes, les Valdoriens ont facilité la vie des visiteurs avec un manque d’exécution avec la rondelle et peu de trafic devant la cage d’Ivan Zhigalov. Durant les quarante dernières minutes de jeu, les hommes de Maxime Desruisseaux n’auront dirigé que sept lancers au but sur le Bulgare, comparativement à 29 pour le Phoenix.

Pourtant les locaux avaient pressé le pas, même qu’ils ont retraité au vestiaire avec l’avance d’un but au premier entracte, œuvre d’Alexandre Doucet (9). Le Phoenix s’est empressé d’augmenter la pression pour rapidement prendre les devants 2 à 1 en deuxième période. Peu dangereux, les Foreurs pensaient niveler la marque à la suite d’une belle manœuvre individuelle d’Alexander Mirzabalaev, mais tout a été jeté à la poubelle à la suite d’un hors-jeu quelques secondes avant. À partir de ce moment-là, la balloune venait de dégonfler chez le vert et or.

«Je vais donner le crédit au Phoenix. Notre avantage numérique avait bien fait et il aurait fallu capitaliser là-dessus. L’autre équipe a mieux performé que nous», de dire Maxime Desruisseaux.

«Je veux être bien honnête, on ne passait pas beaucoup de temps en zone offensive. Le but refusé nous a peut-être ralentis un peu. Je ne pense pas que c’est la grosse différence dans cette partie. Il faut mieux gérer certaines petites situations comme la gestion de la rondelle. C’est ce qu’on va devoir améliorer pour le prochain de jeudi», ajoute l'entraîneur-chef.

Mianscum fait lever les siens

Cette partie avait une signification particulière pour les gens issus des Premières Nations. En plus de Paul-Edward Vollant chez les Foreurs, le Phoenix avait plusieurs admirateurs autochtones dans l’assistance, avec la visite des attaquants Colin Ratt (Lac-Rapide) et d’Israel Mianscum (Mistissini).

Ce dernier a fait plaisir à ses supporteurs dans l’assistance en disputant, fort probablement, son meilleur match de la saison. Présentement à sa troisième saison en Estrie, le choix de première ronde en 2019 a tout d’abord donné les devants à son équipe en faisant dévier le tir de Maxime Blanchard derrière William Blackburn. Il a par la suite donné une bonne option de victoire au Phoenix, en surprenant Blackburn d’un tir entre les jambes, lors du troisième vingt.

En plus de Mianscum, les Sherbrookois pouvaient compter sur son capitaine Xavier Parent, qui a lui aussi fait scintiller la lumière rouge à deux reprises. Le défenseur David Spacek a accentué son avance comme premier pointeur chez les recrues, en marquant le cinquième filet des siens.

Rappel en attaque

Avec Émile Lauzon (haut du corps), Marshall Lessard (genou) et Jérémy Ste-Marie (commotion cérébrale) sur la touche, voilà qu’un quatrième attaquant est tombé au combat dans cette rencontre. Ayant bloqué plusieurs lancers dans la soirée, Zachaël Turgeon n’a pas pu terminer la rencontre. Au moment d’écrire ces lignes, on ne connaissait toujours pas la nature et la gravité de la blessure de l’Amossois.

Avant la rencontre de jeudi, les Foreurs ont procédé au rappel d’Alexandre Guy en provenance du Phénix du Collège Esther-Blondin. Choix de 5e ronde de l’organisation au dernier encan de la LHJMQ, le natif de Blainville a amassé sept buts et 12 points en 17 rencontres dans le circuit M18 AAA.

«L’absence de Zachaël nous a fait mal, car nous sommes déjà minces à l’avant. On est déjà rendu avec deux défenseurs en attaque, mais je me croise les doigts, car je suis un peu tanné de l’infirmerie», a lancé Desruisseaux.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média