Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

16 novembre 2021

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Une centaine de travailleurs étrangers attendus pour bientôt

Recrutement international

Omarou Kabore, Marc Blais et Octar Gouba Rouyn-Noranda

©Photo Le Citoyen-Thierry de Noncourt

Omarou Kabore, Marc Blais et Octar Gouba, lors de leur passage en magasin, pour l’achat de nouveaux habits en prévision du Gala Extra de la CCIRN.

Le président de l’Agence de Placement et de Développement Internationale, Marc Blais, était heureux d’accueillir deux nouveaux mécaniciens, Omarou Kabore et Octar Gouba, qui se joindront à l’équipe de Perreault Pièces d’auto de Rouyn-Noranda.

Il les accompagnait pour l’achat de vêtements en prévision du Gala Extra de la CCIRN, le 20 novembre, où ils seront présentés. Il s’est aussi assuré qu’ils soient bien habillés en prévision de l’hiver. L’agence privée de M. Blais dispose d’un bureau de recrutement en Afrique de l’Ouest. Grâce à ses efforts, une centaine de nouveaux travailleurs sont attendus au cours des prochains mois pour pourvoir des postes au sein de différentes entreprises de la région et du Québec.

Faciliter l’intégration

L’un des avantages de l’Afrique de l’Ouest est l’usage de la langue française dans plusieurs pays, comme le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire ou le Sénégal, ce qui facilite grandement l’intégration en sol québécois. M. Blais s’assure aussi de recruter des personnes provenant de l’extérieur des grands centres urbains, ce qui aide aussi leur intégration en région, puisqu’elles ont l’habitude des petits milieux.

2 000 infirmières potentielles

Déjà en 2019, M. Blais déployait des efforts pour combler le manque de main-d’œuvre en santé. Malheureusement, son aide n’a pas été retenue par le gouvernement, bien qu’il dispose d’une banque de 2 000 CV d’infirmières prêtes à se joindre au réseau de la santé. «Ce sont des gens formés à Paris, en Europe ou en Afrique, des gens hautement qualifiés», a souligné M Blais. Il déplore l’attitude du gouvernement, qui placerait toutes les agences privées dans un même panier, alors que l’Agence de Placement et de Développement Internationale, n’est pas une agence d’infirmières privées, mais bien une organisation de recrutement internationale, qui offre un service clé en main aux employeurs privés ou publics. Pour Marc Blais, les services qu’il offre sont avantageux pour tout le monde. «Pour l’employeur, qui trouve enfin des travailleurs, pour le travailleur qui trouve une qualité de vie ici et pour sa famille qu’il pourra aider financièrement», a-t-il illustré.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média