Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

19 novembre 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Festin offensif de Mooseheads pour les Huskies

La meute continue de monter au classement

Huskies Rouyn-Noranda Mooseheads Halifax

©Jean-François Vachon

L'attaquant des Huskies Alex Arsenault a inscrit le premier filet du match.

Les Huskies ont profité de la visite des Mooseheads de Halifax pour se payer un festin offensif. La meute l’a emporté 5 à 1 décochant plus de 40 tirs vers le filet de Mathis Rousseau.

L’équipe a réussi à conserver son avance tout le match en limitant les occasions pour les Mooseheads de revenir dans le match. «En première période, contre Victoriaville, on a marqué tôt dans le match et on avait perdu l’avance presque tout de suite. Ce soir, on a joué avec plus de confiance pour la conserver», a rappelé l’entraîneur-chef des Huskies, Brad Yetman.

L’objectif pour la rencontre était très simple. «On souhaitait avoir dix tirs et dix mises en échec par période. En première, on n’a pas été assez impliqué physiquement. Et, à certains moments, on était peut-être un peu trop agressif. Mais si on peut jouer comme ça, on va avoir beaucoup de succès», a-t-il signalé.

La meute a aussi réussi à capitaliser sur un avantage numérique. «Une chose qui nous a aidés, c’est qu’on a gardé les choses simples. On a réussi à créer un peu plus d’espace et à obtenir des lignes de tir. On avait plus d’urgence et plus de support», a fait valoir l’entraîneur.

Rapidité

Dès la première minute de jeu, les Huskies ont fait scintiller la lumière rouge. Mathieu Gagnon s’est échappé, mais son tir a été partiellement stoppé par Mathis Rousseau. Alex Arsenault (5e) a sauté sur la rondelle libre pour marquer dans une cage béante.

Puis, après un avantage numérique plutôt pénible, la meute a sorti un but de nulle part. Samuel Johnson a repéré Donovan Arsenault (2e), seul dans l’enclave. Le numéro 25 de la meute n’a pas raté cette occasion.

En fin de période, Jared Cosman (1er) a décoché un laser que le gardien des Néoécossais n’a pas été en mesure de stopper.

L’avance s’accentue

En début de deuxième période, le défenseur rouynorandien Emeric Gaudet a servi une passe parfaite à Jakub Hujer (4e). Ce dernier a décoché un tir sur réception pour inscrire le 4e filet de la meute.

Les Mooseheads ont brisé la glace en fin de période. Sur une descente à deux contre un, Robert Orr a remis à Jordan Dumais (8e) qui a décoché un tir dans la partie supérieure que Samuel Richard n’a pu stopper.

Les locaux ont repris leur avance de quatre buts lors d’un avantage numérique en début de troisième période. Le tir de la pointe de Dyllan Gill (2e) n’a jamais été vu par le gardien adverse.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média