Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

17 février 2022

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

«La situation s’améliore, c’est encourageant!»

Stabilisation des indicateurs de la pandémie

On rapporte 292 nouveaux cas COVID au cours de la fin de semaine pour un bilan total de 12 360 cas.

©Photo : gracieuseté Unsplash

Le taux de vaccination atteint 90,7 % pour la première dose.

Le nouveau directeur de la santé publique en Abitibi-Témiscamingue (DSPu), Stéphane Trépanier, considère que la situation épidémiologique s’améliore, mais ne croit pas que l’immunité collective soit atteinte. 

«Il y a encore une transmission soutenue dans la communauté, mais la situation s’améliore, c’est encourageant», a-t-il déclaré le 17 février, à l’occasion du point de presse du CISSS-AT. Étant donné les hauts taux de vaccination ajoutés aux personnes immunisées par la maladie, les projections laissent supposer que la tendance à la baisse des infections va se poursuivre. Dr Trépanier croit quand même qu’il ne faut pas baisser la garde et que les gestes barrières doivent être maintenus autant que possible. «Même si l’on s’approchait de l’immunité collective, il faut demeurer prudent, parce qu’avec la diminution de l’efficacité vaccinale dans le temps et l’apparition des nouveaux variants, on va devoir quand même continuer de suivre de très près la situation», a-t-il ajouté.  

Moins de personnes âgées, plus de jeunes 

Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil à la DSPu, explique que la situation se stabilise, mais que de plus en plus de jeunes sont touchés. «Nous constatons une stabilisation de nos données et des indicateurs. Les choses vont vers une situation favorable. Il y a moins de personnes âgées touchées, mais plus de personnes jeunes, entre 18 et 44 ans», a-t-elle expliqué.  

Le nombre d’éclosions est aussi à la baisse dans les milieux de soins et de vie. La vaccination atteint 90,8 % de la population admissible pour la première dose, 85,7 % pour la 2e et 55,4 % pour la 3e.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média